LE SECRETARIAT

Tout sur ce que vous voulez savoir ou savez sur le secrétariat
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Partagez | 
 

 LES MOYENS DE PAIEMENT : Définition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages: 1761
Age: 49
Localisation: Région PACA
Date d'inscription: 29/09/2006

MessageSujet: LES MOYENS DE PAIEMENT : Définition   Dim 17 Juin - 9:20

LES MOYENS DE PAIEMENT :



Les moyens de paiement permettent d'utiliser la monnaie qu'on détient en compte de dépôt ou en espèces pour régler ses dépenses et dettes. Les systèmes interbancaires permettent l'échange et, éventuellement, la compensation des moyens de paiements entre les établissements de crédit.



[url=][/url]Les principaux moyens de paiement



les espèces numéraires (billets et pièces), utilisables essentiellement dans la zone monétaire de la devise où ils sont libellés, par exemple l'euro dans la zone euro, le chèque, le virement ponctuel ou automatique et le prélèvement automatique, au niveau national,

le transfert, au niveau international, avec ou sans opération de change, la carte de paiement, qui présente diverses formes (de retrait, de débit, de crédit...), le porte-monnaie électronique et plus généralement la monétique les moyens spécifiques au Paiement sur Internet dans le cadre notamment de l'e-commerce



Les effets de commerce tels que la traite (ou lettre de change) et le billet à ordre, instruments tant de crédit que de paiement.

la lettre de crédit (ou « accréditif »), le crédit documentaire, délivrés par une banque à son client ayant à faire certains paiements, essentiellement internationaux (mais rien n'interdit de les utiliser entre deux personnes ou entités du même pays, bien que ce soit très rare).



[url=][/url]L'évolution des moyens de paiement



Les principaux moteurs de la diversification actuelle et future des moyens de paiement sont :



Les avancées de la technologie (puce électronique classique avec contact, ou évoluée avec transmission radio, Internet, etc.). Par exemple le téléphone mobile est appelé à devenir un moyen de paiement privilégié (des expériences pilotes sont en cours au Japon, en France comme, par exemple, avec Movo).



Le développement de la mondialisation des échanges. La mise en place de normes internationales, notamment de paiement par carte ou virement (identifiants bancaires), permet d'harmoniser les fonctionnements.



En Europe, le projet SEPA (Single Euro Payments Area) va conduire à la mise en place de nouveaux instruments de paiement qui permettront, à l'horizon 2011, d'effectuer des paiements dans toute la 'zone SEPA' aussi facilement qu'au niveau national.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lmservice.net
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages: 1761
Age: 49
Localisation: Région PACA
Date d'inscription: 29/09/2006

MessageSujet: LES MOYENS DE PAIEMENT : Les Espèces   Dim 17 Juin - 23:29

En économie, les espèces sont la monnaie émise par la banque centrale d'un pays sous forme de billets de banque et de pièces de monnaie.

Les espèces ne représentent qu'une faible partie de la masse monétaire, dont l'essentiel de nos jours consiste en monnaie en compte (appelée aussi monnaie scripturale) sous forme de dépôts disponibles « à vue » dans les banques commerciales
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lmservice.net
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages: 1761
Age: 49
Localisation: Région PACA
Date d'inscription: 29/09/2006

MessageSujet: LES MOYENS DE PAIEMENT : Le Chèque   Mar 26 Juin - 11:26

Le chèque bancaire est un document écrit, valable entre 6 mois[color=white][1] et 1 an et 8 jours selon les lois du pays de l'émetteur, par lequel[/color]

le « tireur » (le signataire = celui qui endosse un chèque)

donne l'ordre au tiré ( le client qui émet le chèque) via sa banque, dans laquelle il a un compte de dépôt, dit parfois compte chèque, disposant de la provision. La provision est un solde créditeur disponible, ou à défaut une autorisation de débit, de montant suffisant pour débiter le montant du chèque)

de payer sur présentation et sans délai (paiement à vue)

un montant donné

au bénéficiaire (en fait par l'intermédiaire de sa propre banque qui en fera l'encaissement).

Il est soumis à des règles très diverses d'un pays à l'autre. Cette absence de normalisation juridique internationale sur ses caractéristiques et son utilisation fait qu'il est mal accepté à l'étranger. Certaine banques pour compenser ce problème accorde le droit d'émettre des chèques avec entente de compensation dans une devise autre que celle national. Dans un tel cas, le chèque est réputé émis par la banque présente dans le pays visé par l'entente. L'obtention de tels chèques peut être refusé à des clients par la banque sur la base de loi national de la banque étrangère en matière de lutte anti-terroriste et de blanchiments d'argents.

[url=][/url]Circuit d'encaissement

Pour se faire créditer, le bénéficiaire remet le chèque à sa propre banque (opération de remise à l'encaissement). Cette banque (la banque présentatrice)se charge de le présenter à la banque tirée.

En pratique à l'intérieur d'un même pays, il existe un système de compensation des chèques entre les diverses banques. Il permet à chacune de remettre aux autres en bloc tous les chèques tirés sur celles-ci et à être créditée en contrepartie.

Certains pays utilisent un procédé de compensation par imagerie chèque. Une image digitale du chèque est transmise à la place du chèque papier entre les banques. Le Canada travail sur l'implantation d'un tel système.

[url=][/url]Provision

En France, émettre un chèque sans provision peut avoir pour conséquence de devenir interdit bancaire pour 5 ans, faute de régularisation. Outre les frais bancaires, s'ajoutent des pénalités fiscales.

Types particuliers de chèques

Le chèque de banque est un chèque où le tireur est la banque tirée elle-même. De ce fait le paiement en est garanti.

Le chèque de voyage est un chèque de banque particulier, pour une somme standard pré imprimée, que le client achète à une banque. Selon les pays, il est accepté facilement ou non, soit en paiement à des commerçants, soit pour retrait dans des banques.

Le chèque postal est un chèque émis par les postes.

Le chèque certifié est un chèque davantage utilisé par les sociétés. Quand il est émis, la banque certifie qu'il y a une provision. Mais l'inconvénient est qu'il ne certifie pas que la provision existe au moment de son encaissement.

Le chèque en fond U.S. avec entente de compensation est un chèque tiré d'une banque en dehors des États-Unis sur en compte en devise américaine dont la banque émétrice à une entente de compensation avec un banque américaine. Ces chèques ont comme particularité de comporter un codage de routage américain et de ne pas impliqué les délais supplémentaire de traitement par rapport à un compte américain.

[url=][/url]Facturation du coût du chèque

En France, la loi a prévu que les formules de chèque était mises gratuitement à la disposition du titulaire d'un compte bancaire ou postal (Art. L.131-71 du Code monétaire et financier, anc. l'art. 65-1 du Décr.-Loi du 30 oct. 1935). Cependant, cette disposition ne signifie pas qu'il est interdit de facturer le recours au service du paiement par chèque. En effet, le chèque nécessite un traitement qui, comme tous les moyens de paiement, a un coût. Il est donc perçu par les opérateurs, c’est-à-dire essentiellement les banques et autres établissements financiers, une commission dite d'inter change, sur les transactions réalisées par chèque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lmservice.net
Admin
Admin
Admin


Nombre de messages: 1761
Age: 49
Localisation: Région PACA
Date d'inscription: 29/09/2006

MessageSujet: LES MOYENS DE PAIEMENT : Le Virement   Ven 29 Juin - 8:04

En finance, un virement bancaire est une opération d' envoi (transfert) ou de réception (rapatriement) d'argent entre deux comptes bancaires:

. soit ouverts dans la même banque (virement interne), soit dans deux banques
différentes (virement externe)


. soit réalisé dans le même pays (virement domestique)
ou entre deux pays deux pays de l'espace économique européen et inférieur à
50.000 euros (virement Union européenne), ou dans les autres cas, entre deux
pays (transfert international) par utilisation, par exemple, du réseau SWIFT.ou
soit ponctuel, soit permanent (virement automatique, par exemple virement par
le locataire de son loyer au propriétaire, programmé à date mensuelle fixe dans
le système de la banque).




La personne physique ou morale qui demande l'émission du virement est dénommé le donneur d'ordre, celle qui reçoit l'argent le bénéficiaire.



En pratique



Un virement suppose pour la banque émettrice d'utiliser des codes identifiant le compte du bénéficiaire (IBAN de préférence) et la banque destinataire (BIC normalisés au niveau international). Ils figurent obligatoirement sur le RIB (Relevé d'Identité Bancaire) ou l'extrait de compte du bénéficiaire.

Donner ses coordonnées bancaires n'expose pas à la possibilité de prélèvements non-autorisés. Seules les opérations de crédit sont possibles sans autorisation explicite du titulaire du compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lmservice.net
 

LES MOYENS DE PAIEMENT : Définition

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La gestion des ressources humaines ( GRH ), !!?? Définition
» Lydec va proposer le paiement de factures en lignes
» Dettes d’électricité - Aide aux difficultés de paiement des factures d'électricité
» Paiement de factures aux fourmisseurs
» Facture sans paiement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE SECRETARIAT ::  :: -